Les collectifs ont invité les scientifiques, les médecins, les syndicats de la routière et les avocats pour enfin mettre un projecteur sur un conflit d'intérêts qui fait baisser les yeux et les bras de tant d'élus et de responsables de la santé publique.